La Liste Minimale d’Equipements (LME) ou Minimum Equipment List (MEL) liste les disfonctionnements d’équipements autorisés avant de partir en vol.
 
En cas de panne avant vol, l’équipage se réfère à cette liste pour savoir si le vol est autorisé malgré la panne.

Quand est on autorisé à partir en vol avec une panne?

La LME ou MEL indique les conditions pour «réguler » l’avion, ou «conditions de dispatch ».
Le dispatch
, ou « régulation » de l’avion,  peut être autorisé pour un nombre de vols/d’heures de vol limité ou une durée limitée, et peut prendre en compte l’accomplissement de procédures de Maintenance (MAINT) ou Opérationnelles (OPER).

Si la panne n’est pas listée dans la Liste Minimale d’Equipements (LME/MEL), alors le vol n’est pas autorisé.

Comment est structurée une Liste Minimale d'Equipements? 
Une Liste Minimale d’Equipements est composée de trois parties :
  • - La Liste d’Items,
  • - Les procédures Opérationnelles,
  • - Les procédures de Maintenance.
Les procédures de Maintenance ne peuvent être effectuées que par un personnel formé et officiellement autorisé. 
 

Qu’est ce qu’une Configuration Deviation List?

Tandis que la LME ou MEL est liée aux disfonctionnements d’équipements, la Configuration Deviation List (CDL) liste les défauts de structure autorisés avant de partir en vol. La CDL est généralement publiée dans l’Airplane Flight Manual (AFM).


Comment est élaborée une Liste Minimale d’Equipements ?

Les avionneurs fournissent généralement une Master Minimum Equipment List (MMEL) ou Liste Minimale d’Equipements de Référence (LMER),  ainsi qu’une Configuration Deviation List (CDL) génériques.  Ces documents sont élaborés par les avionneurs en vérifiant qu’un niveau de sécurité acceptable est maintenu malgré les pannes considérées, pour une période déterminée et avec l’application de procédures spécifiques.
Ces documents ne sont pas nécessairement adaptés à votre réglementation (1), à votre type d'exploitation, ou à la configuration en terme de systèmes et options de votre avion.
Vos équipages pourraient tomber sur un article dans la LMER/MMEL indiquant «selon le règlement applicable», ou «pour les avions équipés de la modification Mxxx »... ce qui ne leur permettrait pas de prendre une décision en temps opportun, et pourrait potentiellement mener à l’annulation de vols de façon inappropriée.
Il est donc nécessaire de personnaliser la LMER/MMEL à votre réglementation et à la configuration de votre avion pour fournir aux équipages une LME ou MEL.
Une fois la LME/MEL personnalisée, elle est soumise pour approbation ou revue à votre Autorité Nationale.
(1) à noter que la FAA diffuse une MMEL spécifiquement pour les opérateurs FAA.


Une Liste Minimale d’Equipements est-elle obligatoire pour un opérateur Européen privé ?

Lorsque le JAR-OPS ou l'EU-OPS étaient applicables, seuls les opérateurs publics avaient pour obligation règlementaire de développer une Liste Minimale d’Equipements. Avec le développement de la nouvelle réglementation, les opérateurs privés vont également être soumis à cette obligation.

 

 

LE RÔLE D’ADCS
 
L’un des services proposés par ADCS est de personnaliser les documents de dispatch (MMEL, CDL, …) conformément à votre propre réglementation, à la configuration systèmes de votre avion et à ses options.
 
Une fois votre MEL « Minimun Equipment List » ou LME « Liste Minimale d’Equipements » rédigée par ADCS, nous pouvons vous accompagner dans son dépôt auprès des autorités.

UNE DEMANDE POUR UNE LISTE MINIMALE D'EQUIPEMENTS ?

Merci de remplir ce formulaire et nous vous contacterons au plus vite.